Vie à l’IND-E